Septembre-Octobre 2008 - L'éditorial

Publié le par E.R.F. - Valréas - Saint Paul Troix Châteaux

RECEVOIR ET DONNER

  Les poumons se vident pour se remplir et ils se remplissent pour se vider. Ce rythme est celui de toute vie, comme l'alternance du jour et de la nuit, de l'effort et du repos ou des battements de notre cœur. Une vie équilibrée est une existence où l'on veille à rééquilibrer

régulièrement nos engagements et nos ressourcements.

  Si l'on passe sa vie à prendre soin de soi sans donner aux autres, il y a un problème, et si, à l'inverse, on donne toujours de sa personne, sans prendre le temps de se ressourcer, il y a risque d'épuisement. Jésus ne demande jamais à ses disciples de donner quelque chose qu'ils n'ont pas reçu, mais à ceux qui ont reçu il donne la merveilleuse et joyeuse possibilité de donner et de partager : la grâce, le temps, la fortune, la

guérison, le pardon, l'amour.

  A chacun de nous, Dieu a donné un ou plusieurs talents. Nous pensons souvent spontanément que les talents sont des savoir-faire : « c'est un maçon, un musicien, un cuisinier de talent » disons-nous parfois. Les talents sont cela, mais peuvent aussi être bien d'autres choses. Cela peut être, par exemple, une sensibilité particulière à certaines situations, à certaines choses, une disponibilité. Avec le temps, nos talents changent, se précisent, évoluent. C'est pourquoi leur mise en

œuvre est toujours pour une durée limitée.

  La parabole des talents (Mat. 25) nous montre l'importance de reconnaître les talents que nous avons reçus, et surtout de les mettre en œuvre concrètement, sans peur et sans timidité. Même le plus petit talent est précieux et utile aux autres. Même le plus petit talent, lorsqu'il est mis en œuvre, est un hommage rendu à Dieu, une action de grâce. L'Eglise est le lieu où tout autant que la Parole de Dieu, l'on discerne les talents que Dieu nous a donnés et où l'on apprend à les

mettre en œuvre concrètement au service les uns des autres.

  Avec le Conseil presbytéral, je vous propose de prendre un peu de temps à partir de la feuille « Je reconnais mes talents ». Et, après méditation, de cocher au moins une case correspondant à un talent que vous vous reconnaissez et que vous voulez mettre en œuvre jusqu'à l'été prochain. Vous pouvez déposer la feuille remplie auprès d'un conseiller ou la renvoyer par la poste. Le Conseil coordonnera ensuite vos réponses... et vos talents !

 

Pasteur Pascal GEOFFROY

Publié dans Chrétiens Ensemble

Commenter cet article